Istanbul… Istanbul…

Istanbul est sans doute la ville la plus connue, la plus célèbre de la Turquie. Elle est considérée comme la meilleure ville de Turquie où règne un bel art de vivre alla turca. Meme si elle n’est plus la capitale administrative du pays, elle reste la capitale culturelle, artistique et économique et attire toujours beaucoup d’intérêt et de curiosité.

Istanbul figure dans la première place des meilleures villes turques à visiter. Pour des touristes étrangers, c’est la première destination à visiter et à voir en Turquie. Voici quelques informations pour tous ceux qui apprennent le turc qui voudraient mieux connaitre cette ville emblématique et « capitale » qui est Istanbul.

Ville des milles et une merveilles, 

La ville est née, il y a bien longtemps, au VIIème siècle avant J.C. Ce n’était alors qu’un petit village de pêcheurs. Des siècles et des siècles plus tard, elle connaîtra l’empire romain et témoignera un véritable développement en l’an 300 de notre ère, sous l’empereur Constantin.

orhanveliiki

Capitale des trois empires

Capitale de l’empire romain d’Orient puis de l’empire byzantin et enfin de l’empire ottoman suite à sa conquête en 1453, Istanbul est faite de siècles d’histoire. De Constantinople à Istanbul… C’est la ville du Bosphore, de la corne d’Or. Istanbul est la ville des milles et un monuments d’histoire et d’art.

Quel est le meilleur endroit, quel est le meilleur monument d’Istanbul ? Difficile à répondre… De nombreux monuments décorent et complètent la beauté intemporelle d’Istanbul comme La tour de Galata et la tour de Léandre, la Sainte-Sophie Ayasofya, la Citerne Basilique, les palais de Topkapi et de Dolmabahçe, la mosquée bleue de Sultanahmet pour ne citer que quelques uns…

Véritable foyer de la langue

Istanbul est aussi le centre de la vie intellectuelle, académique et créative de la Turquie contemporaine. D’ailleurs, le turc standard qui a servie de base à des réformes de standardisation de la langue, c’est en effet le turc d’Istanbul. Une langue qui a su magnifiquement garder sa musicalité, ses nuances et ses richesse.

orhanveli

Extrait de la traduction du poème de Orhan Veli : « Istanbul’u dinliyorum » / « J’écoute Istanbul ». On peut bien qualifier ce poème comme un des plus beaux hommages que l’on puisse faire à une ville.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s